Ici, dans The Chromologist, la peinture des portes d’entrée est l’un de nos sujets préférés. C’est un projet qui donne un effet percutant avec relativement peu de temps et d’efforts, il peut être réalisé dans toutes sortes de variations de couleurs et de styles et il peut rafraîchir n’importe quelle maison en un instant.

Toutefois, une chose inattendue pourrait faire échouer votre projet de porte d’entrée, ce sont les effets secondaires éventuels liés à un changement de couleur radical. « Changer la couleur de vos boiseries extérieures pour passer d’une teinte claire à une nuance plus sombre augmentera considérablement la capacité de la surface à absorber la chaleur émise par les rayons du soleil », déclare notre expert technique, Wayne Armstrong.

« Dans certains cas, cette chaleur supplémentaire peut provoquer une réaction du bois, qui va sécréter de la résine ou émettre des gaz, plus particulièrement à travers les nœuds du bois. En conséquence, il peut perdre son écorce et faire des cloques de résine, ce que l’on peut éviter en peignant la surface avec une teinte plus claire. »

Pour réduire le risque de voir cela se produire et obtenir une finition durable, Wayne vous propose quelques astuces testées et éprouvées. « Nous conseillons de retirer au maximum le revêtement précédent, afin d’exposer et de préparer les nœuds avant de les traiter avec notre Wood Knot & Resin Blocking Primer.

« Vous devez ensuite appliquer une couche de Farrow & Ball Exterior Wood Primer & Undercoat de la bonne teinte pour votre nouvelle couleur de peinture, puis appliquer la couche supérieure.

« En tant qu’artisans, nous prenons souvent en compte des informations supplémentaires, tout en nous efforçant de respecter les bonnes pratiques », poursuit-il. « En gardant cela à l’esprit, nous intégrons une partie des instructions contenues dans la norme britannique BS6150 Peinture des bâtiments, qui ajoute quelques points très utiles ».

Note 1

« L’éventualité que les matières extractibles posent problème doit être prise en compte pendant la préparation du bois pour la peinture.

« Les matières extractibles confèrent au bois des propriétés souhaitables telles que la durabilité et la couleur ; elles se présentent sous la forme de résines et de produits chimiques de coloration solubles, tels que le tanin, qui peuvent perturber ou décolorer les couches de surface.

« Les nœuds contiennent souvent un taux très élevé de résine et de matières extractibles, ce qui peut provoquer une décoloration locale et une perturbation physique de la peinture. Ces problèmes peuvent être atténués par l’application d’une solution pour nœuds ou l’utilisation d’un apprêt anti-taches prévu à cet effet.

« Certains bois contiennent beaucoup de résine et peuvent rencontrer des problèmes d’exsudation. Des niveaux élevés en tanins peuvent aussi provoquer une décoloration. Ces bois doivent être nettoyés avec de l’alcool dénaturé juste avant de recevoir l’apprêt ou le vernis. »

Photos : @cakeatthecottage et @jpslifeandloves

Note 2

« Cela dit, ces bois peuvent habituellement être peints de façon satisfaisante si un apprêt aluminium ou un apprêt anti-taches est utilisé. Certaines essences de bois dur et de bois mou contiennent des niveaux relativement élevés de tanins répartis dans tout le bois.

« Après avoir utilisé une peinture à base d’eau, il faut appliquer un apprêt avec des propriétés anti-taches. Les essences de bois aux niveaux élevés de tanins réagissent avec le fer en produisant une forte décoloration bleu-noir. Il faut utiliser des fixateurs non ferreux, et la paille de fer ne doit pas être utilisée sur des bois riches en tanin.

« Teneur en humidité : Il faut choisir un bois qui présente un faible mouvement d’humidité, car cela améliorera la durée de vie de son revêtement. Un testeur d’humidité électrique avec de longues sondes doit être utilisé pour que les mesures puissent être enregistrées à une profondeur pas facilement atteinte par un séchage en surface. Le bois peut être peint ou vernis une fois que sa teneur en humidité correspond à celle du substrat. »

Photos : @hannahharrietdotcom et @ivy_cottage_country_living